Certains de nos ancêtres ont érigé des pyramides un peu partout dans le monde dont les plus connues se trouvent en Égypte et au Mexique. Il en existe beaucoup d’autres aux histoires souvent moins extravagantes, mais cela n’enlève rien à leur mystère. Le patrimoine français en compte quelques-unes dispersées sur l’ensemble du territoire. D’origine antique, franc-maçonne ou encore inconnue, leurs histoires ne vous laisseront pas de marbre. Découvrez 5 pyramides made in France !

1 – PYRAMIDE DE COUHARD (Saône-et-Loire)

Pyramide-Couhard

Quand on entend le mot pyramide, on s’attend à voir des monuments similaires aux pyramides de Khéops ou de Kukulcan au Mexique mais en France, on a la pyramide de Couhard qui ressemble plus au choixpeau magique d’Harry Potter… Cependant, déjà bien érodée par les décennies, elle n’en demeure pas moins une pyramide ! 

Ce monument antique aurait été construit au 1er siècle après J.-C et se dressait dans l’une des plus grandes nécropoles de la cité romaine d’Augustodunum, l’ancien Autun.
Celle-ci a longtemps intrigué les chercheurs car, même si l’on trouve parfois des monuments de forme pyramidale en France, très peu sont de vraies pyramides antiques bâties à l’aide de pierre taillée. La pyramide de Couhard est peut-être l’exception française.
Malgré les controverses quant à son origine, on pense qu’il s’agissait d’un tombeau recouvrant les restes d’un défunt ou bien d’un cénotaphe pour célébrer sa mémoire. 

Des premières fouilles ont été effectuées en 1640 pour tenter d’atteindre la chambre intérieure mais la pyramide se révéla être pleine. La seule découverte notable est celle d’une tablette magique portant des incantations rédigées en latin et en grec ainsi que le dessin d’une croix datée du IIe siècle.
Classée monument historique en 1840, la pyramide de Couhard reste encore énigmatique. Si vous souhaitez vous y rendre, sachez qu’elle offre un large panorama sur Autun.

2 – PYRAMIDE DE FALICON (Alpes-Maritime)

Pyramide de Falicon

Pour notre deuxième monument pyramidal, on prend la direction de Falicon au nord de Nice. Cet édifice presque en ruine marque l’entrée de la grotte de la Ratapignata mais son origine est encore inconnue. 

Depuis la date de la découverte de la grotte en 1804 par Domenico Rossetti un avocat siennois de passage dans la région, diverses théories ont été soulevées sur l’origine de la pyramide. La légende raconte qu’elle aurait été construite au IVe siècle par une légion provenant d’Alexandrie qui aurait aménagé ce lieu pour pratiquer leur culte selon leurs rites. D’autres histoires racontent que la pyramide fut un repère pour trouver la grotte qui servait de refuge aux pestiférés pendant la Peste Noire ou bien qu’elle aurait été une cachette du Trésor des templiers… Cependant, la version la plus vraisemblable est celle qui évoque l’édification de la pyramide entre 1803 et 1812 afin de marquer l’entrée de la grotte découverte par Domenico Rossetti.

Classée monument historique depuis 2007, la visite de la pyramide de Falicon s’impose à tous les amoureux de vieilles pierres et aux rêveurs. Mais elle se mérite ! On y accède après 5km de marche via le GR5 alors chaussez-vous bien ! D’ailleurs, cela sera l’occasion de découvrir la cascade de Gairaut et la chapelle Saint-Sauveur.

line

Découvrez les week-ends sur-mesure autour de ces surprenantes pyramides

line

3 – PYRAMIDE DU DÉSERT DE RETZ (Yvelines)

Désert de Retz

Contrairement à ce que pourrait faire penser son nom exotique, c’est dans les Yvelines que l’on retrouve cet étonnant monument pyramidal.  Fin du 18e, François de Monville, un homme des Lumières passionné d’architecture et de botanique créa le Désert de Retz. Un jardin anglo-chinois aux essences rares qui s’étendait à l’origine sur 38 hectares et comprenait 20 fabriques : des créations architecturales pittoresques s’inspirant des styles chinois, orientaux ou bien antiques qui retracent l’histoire architecturale des grandes civilisations. On retrouve l’influence de la Grèce antique avec le Temple du dieu Pan, des invasions barbares avec la Tente tartare ou celle de l’Égypte avec la Glacière pyramide.

Celle-ci est construite sur 3 niveaux avec une cuve de 6 mètres de profondeur, une base carrée ainsi que la pyramide. La Glacière était utilisée pour conserver les aliments et de la glace. Pendant l’hiver, la neige était entassée au fond de la cave et transformée en glace par ajout d’eau et sur le plancher supérieur était entreposées les denrées alimentaires. L’accès à la Glacière se faisait essentiellement en début ou en fin de journée afin de préserver le froid.
Pour visiter le désert du Retz, n’hésitez pas à le faire un peu en avance, car les visiteurs n’y rentrent qu’au compte-goutte et que la visite se fait toujours de façon guidée par l’association du désert de Retz.

4 – PYRAMIDE SOUS-MARINE DANS LE GOLFE
DU MORBIHAN
(Morbihan)

Pour pouvoir observer cette pyramide, il va vous falloir enfiler votre tenue de plongée et descendre dans les profondeurs des eaux bretonnes. En 2016, Serge Grispoux un plongeur finistérien découvre une étrange pierre en forme de pyramide au sud de l’île Longue à Lamor-Baden à plus de 20 mètres de profondeur. À proximité, il découvre également un triangle gravé dans la roche qui pourrait servir de repère indiquant le chemin menant à la pyramide.
Les faces sont lisses et d’inégales surfaces, les angles vifs, sa hauteur d’1m70 et son poids estimé à 1,4 tonne. La roche aux reflets rouges pourrait être du granit rose ou bien du porphyre. 

Quant à la présence de cette pierre dans le golfe du Morbihan, plusieurs hypothèses sont évoquées. Tout d’abord, il peut s’agir d’une pierre taillée tombée d’un bateau. Autrefois, des blocs découpés et destinés à la constructions étaient transportés par voie maritime.
Deuxième théorie : une formation géologique naturelle. Il arrive souvent que les roches cristallisent et donnent ce genre de structure très géométrique au même titre que la chaussée des Géants en Irlande.
Et pour finir la troisième hypothèse, la plus plausible : cette pierre fut taillée par la main de l’homme pour marquer un lieu sacré. Il ne faut pas oublier que la pyramide se trouve au cœur d’une région riche en mégalithiques à seulement 14 km des alignements de Carnac.

Seulement les eaux du golfe auraient monté de 8 mètres maximum depuis 5500 ans alors que la pyramide se trouve à 23m de profondeur. Donc, soit le niveau de la mer a beaucoup plus augmenté que les prévisions soit le monolithe est beaucoup plus ancien et aurait été recouvert lors de la fonte des glaciers. Le mystère reste encore entier…

5 – PYRAMIDE DU ROI D’ESPAGNE
(Bouches-du-Rhône)

Pyramide du Roy d'Espagne

La pyramide du Roy d’Espagne, monument unique et méconnu, se cache dans le 8e arrondissement de Marseille. Entre arbres et collines, son sublime panorama contribue à l’atmosphère enchanteresse qui règne dans ce lieu.. 

Celle-ci n’a jamais abrité de trésors secrets ou de sarcophage, mais son histoire reste tragique puisqu’il s’agissait au moment de sa construction d’un mausolée. Début du 19e, Dominique Bastide un riche négociant marseillais propriétaire du château du Roy d’Espagne fit construire la pyramide pour accueillir la dépouille de Camille George, son fils décédé à l’âge de 2 ans. Plus tard, elle accueillera également celle de son épouse.

Depuis, le château a été détruit dans les années 50 et les dépouilles transférées au cimetière Saint-Charles. La pyramide reste le seul vestige de la propriété initiale célèbre pour avoir accueillie à la demande de Napoléon, Charles IV le roi d’Espagne.

line

Découvrez les week-ends sur-mesure autour de ces surprenantes pyramides 

line
Partagez cet article