Respirer le grand air et se reconnecter avec la nature est une activité post-confinement qui a de quoi faire rêver tous les parisiens en quête d’aventure. Et ça tombe bien, car les 17 millions d’hectares de forêts françaises ont de quoi offrir un week-end riche en chlorophylle. D’autant plus que celle-ci s’agrandit chaque année pour laisser place à davantage de randonnées, treks, balades, promenades et sentiers pour sillonner nos belles régions.

Que vous soyez un amoureux de la nature ou randonneur du dimanche, vous trouverez bien un coin de forêt ou de jardin pour vous ressourcer le temps d’un week-end. Découvrez nos 10 coups de cœur forestiers.

– DE 100 KM DE PARIS

1 – LA FORÊT MONTMORENCY, BALADE AU CŒUR D’UNE CHÂTAIGNERAIE (1h05 de Paris)

Forêt de Montmorency

Forêt de Montmorency

À seulement 50 km de Paris, la forêt de Montmorency est un vrai poumon vert entre Bouffémont et Taverny. Plus grande forêt de l’Oise, elle offre un cadre de randonnée privilégié pour la marche, le vélo et autres découvertes historiques. 

Photo du château de chasse de Montmorency

Château de chasse de Montmorency

Ancienne réserve de chasse de la noblesse, Montmorency est marquée par les vestiges de son passé. Le château de chasse situé à l’est de la forêt ajoute une note à l’ambiance bucolique de ce paysage verdoyant. L’endroit idéal pour profiter d’un pique-nique ou s’assoupir quelques minutes au bord du ruisseau du petit moulin qui borde le château. Cependant, si vous souhaitez le visiter, sachez que le château est uniquement ouvert au public pour les Journées du Patrimoine (19 & 20 septembre 2020).

Ruisseau du petit moulin dans la forêt de Montmorency

Ruisseau du petit moulin dans la forêt de Montmorency

Sur ses 2 200 hectares, la forêt offre des paysages diversifiés allant de la butte sableuse de sapins brûlés qui est aussi le point culminant de la forêt sans oublier ses châtaigniers qui dominent à 90% le paysage forestier. D’ailleurs, la récolte se fait de septembre à novembre si vous souhaitez vous en faire griller quelques-unes au coin du feu après une jolie promenade.

Coté rando, vous aurez l’embarras du choix.  Le GR1 balisé en rouge et blanc traverse la totalité de la forêt et de nombreux sentiers de promenade sont facilement accessibles.

Nous vous recommandons la randonnée de 15 km sur la lisière ouest de la forêt. Avec un peu de chance, vous aurez surement l’occasion de croiser la faune sauvage qui y vit : chevreuils, sangliers, renards…

Dans les souterrains de Montmorency se trouve également la plus grande carrière de gypse d’Europe.

2 – LE PARC JEAN-JACQUES ROUSSEAU, ENTRE JARDIN ET POÉSIE (55 min de Paris)

Parc Jean Jacques Rousseau

Parc Jean-Jacques Rousseau

De passage en région picarde après vous être régalé de ses spécialités, une petite balade champêtre sur les traces de Rousseau s’impose. Ce parc à l’anglaise est un lieu rempli de poésie et chargé de mémoire. Ce parc doit son nom au philosophe des Lumières qui y passa les 6 dernières semaines de sa vie après avoir été invité par le maquis de Girardin. Son tombeau vide se trouve toujours sur l’île des peupliers au centre de l’étang du parc. 

Le jardin est une oeuvre du marquis (passionné de jardins à l’anglaise) qui suit une scénographie toute particulière propice à la méditation et à la rêverie. Ce jardin est l’occasion parfaite de faire un pèlerinage littéraire tout en découvrant l’héritage de l’époque des Lumières.

Grotte des Naïades

Grotte des Naïades

Avec ses allures romantiques et apaisantes, ses chemins sont toujours bien entretenus et des tables de pique-nique sont à disposition des promeneurs. Après avoir déambulé entre les sentiers, les grottes de Naïades et les ruines du parc, il est toujours agréable d’aller se poser au bord de son lac pour un petit (ou long) moment d’oisiveté.

Ce joyau de verdure a d’ailleurs inspiré des peintres incontournables comme Nicolas Poussin, Claude le Lorrain ou Francesco Zuccarelli. Il a également reçu en 2012 le label de Centre Culturel de rencontre, rien que ça.

Entrée au parc :

  • 5€
  • 3€ pour les – de 26 ans
  • Gratuit pour les – de 18 ans.

3 – LA FORÊT D’ERMENONVILLE, LES LANDES PICARDES (1h de Paris)

Photo de la forêt d'Ermenonville

Forêt d’Ermenonville

Juste à côté du Parc Jean-Jacques Rousseau se trouve la forêt d’Ermenonville, l’une des trois forêts du parc naturel de l’Oise. Domaine royal jusqu’au 12 ème siècle, il appartient à l’église jusqu’à la révolution française et est aujourd’hui une forêt majoritairement domaniale. Le reste est privé et appartient entre autre au domaine de Chaalis et aux bois de Morrière.

Cette forêt au charme fou est l’endroit idéal pour se perdre entre ses petits sentiers secrets et ses dunes de sable. On se croirait presque dans les Landes à déambuler entre les pins sylvestres dégageant cette odeur d’été lorsqu’ils sont réchauffés par les rayons du soleil et à entendre les épines craquer sous les pas… Un bonheur dont on ne se lasse pas.

Photo des pins sylvestres dans la forêt d'Ermenonville

Pins sylvestres dans la forêt d’Ermenonville

Ce massif forestier est un endroit magique pour se ressourcer à quelques kilomètres de Paris. Partez à la recherche de jonquilles, de brins de muguet et châtaignes puis écartez-vous des grands sentiers pour tenter d’observer les sangliers, lapins et biches qui s’y cachent…

Il est un peu difficile d’y pratiquer le vélo par ses sols sablonneux, mais une agréable randonnée de 7 km vous mènera jusqu’à l’Abbaye de Chaalis et de la Victoire pour une petite pause culture.

Vous pouvez aussi vous rendre au mémorial construit en mémoire des 346 victimes du crash du vol Turkish Airlines tristement atypique. 

À la sortie de votre balade, le sympathique village d’Ermenonville et sa crêperie sont une bonne excuse pour une petite pause douceur après une bonne randonnée.

Pour + de découverte : Le massif forestier d’Ermenonville ne se situe qu’à 15 km de Senlis.  Faites un détour par ce village, vous ne le regretterez pas. Entre ruelles pavées et maisons à colombage, vous pourrez continuer de flâner en remplaçant les arbres par quelques boutiques insolites et de vieilles pierres historiques. 

– DE 200KM DE PARIS

4 – LA FORÊT D’ORLÉANS, LA PLUS GRANDE FORÊT DE FRANCE (2h de Paris)

Photo de la Forêt d’Orléans depuis le belvédère de la butte des Caillettes

Forêt d’Orléans depuis le belvédère de la butte des Caillettes

Avec ses 50 000 hectares d’arbres verdoyants, la forêt d’Orléans est la plus grande de France. Elle s’étend entre Orléans et Gien en suivant les courbes de la Loire. 

Classée site Natura 2000, elle accueille une biodiversité époustouflante à quelques kilomètres de Paris. Vous pourrez y croiser des cerfs, chevreuils, sangliers, lièvres et plus de 180 espèces d’oiseaux qui berceront vos balades par leurs chants. 

La flore abrite plus de 730 espèces végétales dont plusieurs essences d’arbres parfois millénaires ainsi que du muguet, des jacinthes, jonquilles et myrtilles à déguster en chemin.

Côté randonnée, le massif forestier d’Orléans offre un large choix de sentiers pour se promener. Vous pourrez emprunter des grandes randonnées sur les sentiers du GR3 qui traverse la forêt d’est en ouest et le GR32 qui le traverse du nord au sud.

Si vous êtes plutôt randonneur du dimanche, 1200 km de sentiers vous promettent de jolies balades. 

Vous pouvez marcher le long du canal d’Orléans qui reliait auparavant la Loire au Canal du Loing et de Briare ou empruntez cette randonnée qui longe l’étang de la vallée et qui vous mènera jusqu’au belvédère de la butte des Caillettes.

Belvédère de la butte des Caillette de nuit

Belvédère de la butte des Caillettes de nuit

La base de loisirs de l’Étang de la Vallée est un havre de paix où vous pourrez profiter d’une petite plage de sable pour lézarder, de grandes étendues d’herbe au bord de l’eau, de baignades et pique-niques estivaux.

Ponton sur l’étang de la Vallée

Ponton sur l’étang de la Vallée

Pour les plus férus d’histoire, direction le carrefour de la Résistance de Lorris haut lieu de la résistance française. Il s’agit d’un lieu de mémoire qui perpétue le souvenir des maquisards disparus au cours de la seconde guerre mondiale. Il vous faut suivre le sentier des sources pour y arriver. 

Pour une pause plus culturelle, rendez-vous au Musée Départemental de la Résistance et de la Déportation qui vous fera faire un saut dans le passé.

Pour finir, arrêt non négociable à l’observatoire au bord de l’étang Ravoir pour observer les oiseaux. Il s’agit du seul endroit en France d’où l’on peut observer les balbuzards pêcheurs. 

Pour finir, offrez-vous une balade sur l’eau sur la Belle de Grignon. Reconstitution d’une flûte berrichonne du 19ème siècle, elle vous emmènera naviguer  sur le canal d’Orléans et celui de Berry. 

5 – LA FORÊT D’EAWY, UN ÉCRIN DE VERDURE SUR LA CÔTE NORMANDE (2h30 de Paris)

Forêt d’Eawy

Forêt d’Eawy

On s’éloigne un peu de Paris et on prend la direction de la Normandie avec la forêt d’Eawy (à prononcer e-a-vie). Celle-ci est l’une des plus grandes forêts du Pays de Bray avec ses 6 500 hectares.

De passage en Normandie, il vous suffit de rouler 20 km depuis Dieppe pour vous retrouver au cœur de l’écrin de verdure et de fraîcheur qu’est la forêt d’Eawy. Elle vous changera le temps d’une journée, des plages de la côte.

Avec celle de Lyon la forêt, il s’agit d’une des plus belles hêtraies de France. Et elle accueille une grande faune et flore très variée. Si vous êtes sensible à la beauté des végétaux, la pelouse de Pimont abrite des orchidées protégées au niveau régional et son allée des fougères est aussi rare que majestueuse.

Nous vous recommandons de passer par l’allée des Limousins ainsi que l’arboretum du jardin du roi de Rome qui contient plus d’une trentaine d’espèces d’arbres pour une découverte de la flore.

Le mieux pour ne rien rater de la forêt c’est de suivre le sentier des Ventes Saint-Rémy.

Visitez aussi le Val Ygot, qui est le site historique incontournable de la forêt. Il s’agissait pendant la seconde guerre mondiale de la base de lancement de V1. Le site comporte encore de nombreux bâtiments en bon état témoignant des événements de l’époque grâce au travail de bénévoles qui s’occupent de leur conservation. Des panneaux explicatifs sont à disposition gratuitement d’avril à septembre et des visites guidées sont proposées sur réservation. 

Photo des Vestiges de la seconde guerre mondiale dans la forêt d’Eawy

Vestiges de la seconde guerre mondiale dans la forêt d’Eawy

line

Découvrez les week-ends sur-mesure autour de ces belles forêts

line

6 – LE PARC DE CHAMBORD, LE PLUS GRAND PARC FORESTIER CLOS D’EUROPE (2h30 de Paris)

Ponton au bord du Canal du Cosson dans le Parc de Chambord

Ponton au bord du Canal du Cosson dans le Parc de Chambord

Chambord, c’est l’un des châteaux les plus majestueux de France mais c’est aussi le plus grand parc forestier clos d’Europe avec ses 5440 hectares et son mur d’enceinte de 32 km. (C’est équivalent à la circonférence du périph !)

Et ça ne s’arrête pas là car  il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et site Natura 2000 depuis 2006 pour sa faune et flore exceptionnelle. 

Jusque-là fermé au public, Chambord a ouvert plus de 20 km de sentiers de promenade pour permettre aux français de découvrir la richesse de son parc. Il est désormais possible de déambuler parmi les 1000 hectares ouverts au public entre forêts, chemins, prairies et cours d’eau. Découvrez tous les sentiers pédestres et cyclables ouverts au public ici.

Pour une promenade au bord de l’eau, empruntez la Grande Promenade qui vous fera longer le canal du Cosson sur 4 km où vous aurez accès à plusieurs observatoires, pontons et panneaux explicatifs pour les plus curieux.

Il est donc possible de visiter cette réserve d’exception à pied ou à vélo mais Chambord offre également à ses visiteurs la possibilité de parcourir certaines zones interdites au public en 4×4 accompagné d’un guide forestier.

Cerfs du Parc de Chambord

Cerfs du Parc de Chambord

C’est également l’occasion d’entrer plus au cœur du parc et d’observer sa riche faune qui se compose notamment de cerfs, de sangliers sauvages et de mouflons corses ramenés dans les années 50 pour repeupler certaines forêts de métropole. 

Mais le plus impressionnant reste la population de cerfs qui habite les environs de Chambord. Le brame du cerf qui a lieu au début de l’automne pendant la saison des amours est un spectacle visuel et sonore que propose Chambord depuis des miradors choisis par les guides forestiers.

– DE 250 KM DE PARIS

7 – LE PARC FLORAL D’APREMONT-SUR-ALLIER AU CŒUR D’UN VILLAGE PITTORESQUE (3h de Paris)

Parc floral d’Apremont-sur-Allier

Etang du Parc floral d’Apremont-sur-Allier

Créé par Gilles de Brissac, le Parc floral classé « jardin remarquable » se niche au cœur du village d’Apremont-sur-Allier, un des plus beaux villages de France dans le Berry. 

De passage dans la Loire, ce jardin mérite le détour. Entre arboretum et jardin botanique parfaitement entretenu, il offre au public plus de 1500 espèces de plantes, une toiture de glycérine, des essences d’arbres rares, une cascade et plan d’eau qui ajoutent une note de fraîcheur au cadre bucolique. Le pont chinois, le pavillon turc et le belvédère renouent avec la tradition des fabriques du 18 ème.

Allée fleurie du Parc floral d’Apremont-sur-Allier

Allée fleurie du Parc floral d’Apremont-sur-Allier

Tout y est harmonieux, dépaysant et reposant. Un petit paradis sur terre qui vaut le détour entre verdure et senteurs florales. On sent que les jardiniers sont passionnés et ont de vraies mains de magicien : les espaces fleuris abondent et sont tous plus beaux les uns que les autres. 

Visitez également le petit musée au cœur du Parc qui propose une exposition sur l’histoire du jardin et son créateur.

Apremont-sur-Allier accueille également la grande fête des plantes chaque année au mois de mai. Elle réunit plus de 60 pépiniéristes sur les berges de l’Allier.

8 – LA FORÊT DES ARDENNES À LA FRONTIÈRE BELGE (3h20 de Paris)

Forêt des Ardennes

Forêt des Ardennes

La forêt ardennaise est un vaste massif forestier à cheval sur la France, la Belgique, le Luxembourg et l’Allemagne. Une des seules qui côtoie autant de frontières. 

Territoire de légende et de tradition, la forêt française des Ardennes d’origine celtique rappelle les mythes et légendes de la forêt de Brocéliande. 

Celle-ci se compose essentiellement de feuillus comme le chêne, hêtre et bouleau…  sans oublier les épicéas plus résineux.

Seulement séparée par des fleuves et rivières où les hommes ont bâti des villes et citadelles, la forêt ardennaise a gardé son visage qui fascinait tant Jules César. En effet, à l’époque de la guerre des Gaules, il reconnaissait déjà la majesté de cette forêt et vous serez sûrement du même avis que lui en vous y promenant. 

La forêt vous livre ses secrets au fil des balades. Le site des Dames de Meuse à Laifour par son paysage merveilleux a inspiré de nombreux artistes dont George Sand. La légende raconte que lors de la première croisade, trois chevaliers confièrent la garde du château à leurs épouses qui leurs furent infidèles et changées en pierre par la colère divine. 

Pour pratiquer la randonnée, la forêt  possède de nombreux sentiers dont les crêtes de la Meuse qui vous offriront une vue panoramique sur Monthermé et Bogny-sur-Meuse.

La maison des randonnées à Haybes saura vous conseiller l’itinéraire parfait pour profiter des richesses naturelles de la forêt. À chaque saison, elle vous offrira des nouvelles couleurs et nouvelles ambiances.  

Pour plus de sensations fortes, rendez-vous au parc accrobranche du chêne perché à Signy-L’abbaye. L’ambiance familiale et sportive qui y règne saura vous séduire le temps d’une après-midi.

9 – LA FORÊT DES ANDAINES (3h30 de Paris)

Photo de la Forêt des Andaines à l’automne

Forêt des Andaines à l’automne

De retour en Normandie entre Paris et Saint-Malo, la forêt des Andaines entoure la ville de Bagnoles de l’Orne sur 19 km de long et se divise en 2 massifs. Composée de pins, chênes, hêtres et bouleaux, celle-ci s’étend sur plus de 55 km2 et offre aux promeneurs plus de 250 km de chemins de randonnée praticables à pied, à cheval ou en VTT. On s’y perdrait avec plaisir le temps d’un week-end entre cueillette de champignons et myrtilles sauvages.

L’ONF propose un circuit thématique à travers la forêt retraçant les événements de la seconde guerre mondiale qui ont marqué la forêt pour allier culture et nature.

Traversée par trois rivières, la forêt des Andaines est aussi un vrai jeu pour les amateurs de canoë kayak. 

La forêt possède quelques pépites comme les Gorges de Villiers. Sur une barre de grès armoricain, les Gorges sont un site encore sauvage de l’Orne. Vous y découvrirez également la grotte de la fée Gisèle en suivant le sentier des Gorges.

La source d’eau chaude au cœur des Gorges de Villiers qui est une propriété de la station thermale de Bagnoles-de-l’Orne faisait l’objet d’un culte à l’époque des romains alors goûtez là, on ne sait jamais.

Gorges de Villiers

Gorges de Villiers

La Tour de Bonvouloir nichée au cœur des vergers est le dernier témoin de l’ancien château de Bonvouloir. Aussi surnommé le « phare de la forêt d’Andaine », la tour servait à éclairer pendant la nuit les soldats égarés dans les environs. Il est aujourd’hui classé monument historique.

L’arboretum de l’étoile Andaine situé entre Champsecret et la Ferté-Macé vous offrira une balade à la découverte d’espèces végétales et forestières. 

Pour terminer, ne loupez pas le chêne Hippolyte qui est le plus vieux chêne de la forêt dont l’âge est estimé à 300 ans.

Arboretum de l’étoile Andaine

Arboretum de l’étoile Andaine

– 400 KM DE PARIS

10 – LA FORÊT ENCHANTERESSE DE BROCÉLIANDE (4h de Paris)

Forêt de Brocéliande

Forêt de Brocéliande

À 2h de Nantes en pays breton se trouve la forêt magique de Brocéliande. Classée Zone Naturelle d’Intérêt Écologique Floristique et Faunistique et berceau de légendes, c’est ici que les récits du Roi Arthur prennent leurs origines. Ce site éveille les légendes et mondes merveilleux de la fée Viviane, de Merlin l’Enchanteur et de Lancelot.

La forêt magique regorge de randonnées et sentiers pour se perdre et découvrir par soi-même les surprises qu’elle comporte. Mais la balade au cœur de Brocéliande fait partie des plus belles balades du département entre forêt et étang de Paimpont.

Côté vélo, le circuit du tour de la haute forêt vous fera pédaler entre nature et patrimoine enchanteur. 

Mais le plus passionnant reste de partir à la découverte des lieux légendaires arthuriens comme la fontaine de Barenton. Considéré comme l’un des sites le plus chargé en légende, il se raconte que c’est à cet endroit que Merlin aurait rencontré Viviane. L’eau de cette fontaine pétille de bulles dites magiques qui guériraient plusieurs mots.

On peut aussi citer le tombeau de Merlin qui est un mégalithe situé dans la forêt de Paimpont.

Photo du Tombeau de Merlin

Tombeau de Merlin

Ne passez pas non plus à côté de l’impressionnant chêne de Guillotin à Concoret. Vieux de 1000 ans, son tronc dissimule un creux dans lequel on pourrait faire rentrer une dizaine de personnes. La légende raconte qu’un prêtre réfractaire nommé Guillotin y trouva refuge pendant la Révolution. 

Photo du Chêne de Guillotin

Chêne de Guillotin

line

Découvrez les week-ends sur-mesure autour de ces belles forêts

line
Partagez cet article