Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine, vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine 🎼 Cette chanson risque de résonner dans votre esprit si vous allez visiter ces sites de guerre incontournables de la région. Ils vous transporteront pour un voyage à travers le temps et vous surprendront, des explorations idéales pour mettre ses cours d’histoire en pratique !

1 – LES TRANCHÉES DE CHATTANCOURT (Meuse)

Situées sur le champ de bataille de Verdun, les tranchées de Chattancourt sont une incroyable reconstitution de l’endroit où se croisaient les tranchées toulousaines et chattancourtoises en 1916. C’est un lieu de mémoire unique qui permet au visiteur de se projeter dans la peau d’un Poilu. Chaque partie de la tranchée a été confectionnée avec rigueur grâce aux manuels d’instruction, aux photos d’époque et aux témoignages de soldats. Pas moins de 100 m de tranchées et d’abris ont été reproduits à l’identique.

Tout au long du parcours, vous serez transporté dans la quotidien de la Première Guerre mondiale grâce aux nombreuses explications et aux objets exposés. Un cheminement tout aussi passionnant que dépaysant !

Tranchée de Chattancourt

2 – LA CITADELLE DE BITCHE (Moselle)

Considérée comme un véritable chef d’œuvre par l’armée, la citadelle de Bitche est perchée sur une des collines des Vosges du nord. Redoutable sentinelle de pierre, Vauban et Cormontaigne ont contribué à sa construction, qui remonte étonnement au 12e siècle même si elle présente toutes les caractéristiques de l’architecture militaire des 17e et 18e siècles. Cette forteresse renferme la mémoire des hommes qui en ont assuré la défense.

Sa visite s’effectue à travers des souterrains. Son “parcours-spectacle” raconte l’héroïque résistance de la Citadelle de Bitche face aux troupes allemandes de 1870 à 1871. Sur le plateau supérieur de la citadelle se trouve un musée historique. Des images d’archives, des collections d’armes et des uniformes y témoignent de la vie sur les champs de bataille. On trouve également une chapelle qui abrite le plan-relief original de Bitche, superbe maquette datant de 1794. Et, au pied de la colline, le somptueux Jardin pour la Paix.

Citadelle de Bitche

3 – L’OSSUAIRE DE DOUAUMONT (Meuse)

Monument emblématique de Douaumont, l’ossuaire abrite quelques 130 000 corps non identifiés de soldats français et allemands, rien que ça ! Devant l’ossuaire s’étend l’immense nécropole nationale où reposent plus de 16 000 soldats de nationalité française. Lors de votre visite, découvrez sa tour qui offre un panorama à 360° sur l’ensemble du champ de bataille, son cloître et sa chapelle. Faites également un tour par la salle de projection qui présente un court film d’une vingtaine de minutes intitulé “Verdun des hommes de Boue”.

line

Découvrez les week-ends sur-mesure autour de ces monuments historiques  

 

line

4 – LA PORTE DES ALLEMANDS (Moselle)

Construite au 13e siècle, la porte des Allemands est un symbole fort du passé médiéval de Metz. Elle doit son nom aux chevaliers teutoniques qui ont fondé un hôpital à proximité. Elle représente la construction la plus subsistante des vestiges médiévaux de la ville avec sa double porte et son pont sur la Seille. C’est d’ici que part le circuit des remparts qui permet de découvrir in situ les fortifications de la ville messine.

Porte des Allemands

5 – LE FORT DE VAUX (Meuse)

Aussi appelé fort Séré de Rivière, le fort de Vaux est, dès le début de la bataille de Verdun, une des cibles de l’armée allemande. C’est au début du mois de mars 1916 que les Allemands, parvenus à quelques centaines de mètres du fort, engagent un siège. Le 1er juin, les Allemands atteignent le fort. Le commandant Raynal et ses hommes, assiégés pendant 7 jours, luttèrent sans relâche sous une pluie d’obus. Ils seront finalement vaincus par la soif. Lors de votre visite, vous pourrez découvrir tout un tas de souvenirs : le poste du commandement, l’infirmerie, la salle de télécommunication, le pigeonnier, la casemate de Bourges avec ses deux canons et bien d’autres choses !

Fort Vaux
line

Découvrez les week-ends sur-mesure autour de ces monuments historiques

 

line
Partagez cet article