Profitez de votre week-end dans le Finistère pour découvrir la cité de caractère de Locronan. Labellisée Plus Beau Village de France, la commune se dévoile à vous à travers nos 12 idées : visite de l’église Saint-Ronan, moment de quiétude à la chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, voyage dans le temps au bureau des toiles de la cité des tisserands et à l’hôtel de la compagnie des Indes, parenthèse d’histoire au musée d’art municipal Charles Daniélou, panorama depuis la montagne Plas Ar Horn…

1. LOCRONAN

Labellisée Petite Cité de Caractère et Plus Beau Village de France, Locronan était autrefois un haut lieu de culte druidique. C’est à l’occasion de la Troménie, une des plus grandes processions de Bretagne, que vous pourrez revivre pendant votre week-end ce rituel ancien. 

Locronan est aussi réputée pour son patrimoine architectural reconnu aux Monuments Historiques depuis 1924. Tout au long de votre séjour, vous pourrez découvrir ce dernier à travers ses édifices religieux tels que l’église Saint-Ronan ou la chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle et la fontaine Saint-Eutrope. 

Pour ne rien manquer de la ville, on vous recommande de suivre ce petit plan de Locronan qui vous permettra de découvrir ses trois visages : “Saint Ronan et la troménie” ; “Locronan, une cité de tisserands” ; et “Le réveil de la cité”.

Située à 5 kilomètres de la mer sur une montagne, Locronan est aussi la destination idéale en Finistère pour les amoureux de randonnées. Vous y trouverez plusieurs circuits qui vous permettront de visiter le centre historique ou de partir à la rencontre de la faune et de la flore dans le bois du Nevet et sur la montagne Plas Ar Horn à pied ou en vélo. 

2. L’ÉGLISE SAINT-RONAN

Trônant au centre de la petite cité de caractère de Locronan, l’église Saint-Ronan est particulièrement connue pour avoir été le décor de plusieurs films comme “Les Chouans” (1947) d’Henri Calef ou “Tess” (1979 de Roman Polanski. 

Il s’agit également du point de départ et d’arrivée de la fameuse procession de la grande Troménie qui se déroule tous les six ans entre le deuxième et le troisième dimanche de juillet ; et de la petite Troménie qui a lieu les autres années. 

Édifiée entre 1430 et 1480 à la demande des seigneurs du Nevet, elle se positionne sur l’ancien emplacement de la chapelle du prieuré qui dépendait de l’abbaye Sainte-Croix de Quimperlé. Avant de traverser son porche surélevé de plusieurs marches, admirez sa tour occidentale qui a définitivement perdu sa flèche en 1808 après qu’elle ait été foudroyé par trois fois. 

À l’intérieur, vous pourrez apercevoir une chaire du 17ème siècle, mais l’élément le plus précieux de l’église reste le tombeau de Saint-Ronan. Situé dans la chapelle du Pénity, construite en 1530 par Renée de France, fille du roi Louis XII, on peut apercevoir dessus une dalle en pierre de kersanton où le gisant du saint enfonce de la main gauche sa crosse dans la gueule d’un monstre et bénit de son autre main.  

3. LA CHAPELLE NOTRE-DAME-DE-BONNE-NOUVELLE

Située au nord-ouest du village de Locronan, la chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle est la prochaine idée de votre week-end. Cinquième étape sur le parcours de la Grande Troménie, elle est particulièrement appréciée pour son calvaire et sa fontaine Saint-Eutrope qui l’entourent et dont le point d’eau a été offert par un marchand de toile dénommé Connan en 1698. 

Classée aux Monuments Historiques, cette chapelle est dédiée à Saint Eutrope. En vous aventurant entre ses murs, vous pourrez y admirer de beaux vitraux réalisés en 1985 d’après les dessins du peintre Alfred Manessier, mais aussi plusieurs statues en pierre qui représentent la Vierge-Mère, la Sainte-Trinité, la descente de croix…

SE RESTAURER

Restaurant Le Prieuré

Au cœur de la cité de caractère de Locronan, plongez dans une atmosphère entre terre et mer au restaurant Le Prieuré. En salle ou sous la véranda, vous goûterez à une cuisine de terroir qui met à l’honneur les produits de la Bretagne : salade de Saint-Jacques, escargots de Bretagne, terrine de foie gras de canard maison, filet lugnon, souris d’agneau, homard breton grillé, dos de saumon, choucroute de la mer, filet de lieu jaune…

4 – LA TROMÉNIE

Considérée comme l’un des plus grands pardons de Bretagne, la Troménie se tient tous les six ans au départ de Locronan. Ce chemin sacré reste ouvert durant une semaine et est jalonné de 12 stations marquées de 12 croix de granit et de 42 petites huttes où viennent s’abriter dans chacune d’entre elles, une statue de saint en bois ou en pierre. 

À travers la plaine du Porzay et la montagne du Prieuré, cette procession en tenue traditionnelle ou non se tient sur une douzaine de kilomètres représentant là aussi les moins de l’année et les 12 apôtres. À l’occasion, les blés sont fauchés, le maïs est coupé, les chemins sont débarrassés de leurs ronces et des ponts improvisés sont placés sur les ruisseaux pour permettre à cette foule de pèlerins d’arpenter le chemin sacré. 

En attendant la prochaine grande Troménie qui se tiendra du deuxième au troisième dimanche de juillet de 2025, vous pourrez assister pendant votre week-end, à la petite Troménie. Comme son nom l’indique, elle est plus petite, seulement 6 kilomètres et se tient les autres années On peut alors admirer les pèlerins en tenue traditionnelle, rendre hommage à leurs ancêtres, mais aussi plusieurs croix et bannières ornaient les paroisses de Locronan et des environs. 

5. AUTRES TRADITIONS DRUIDIQUES DE LOCRONAN

Deux autres traditions druidiques perdurent à Locronan :

  • Si vous êtes de passage dans la commune le samedi précédent le premier dimanche de mai, vous pourrez assister à L’arbre de mai. Il s’agit d’un événement où les jeunes hommes locronanais qui ont atteint leur majorité dans l’année viennent planter l’arbre de mai, un hêtre qui symbolise pour les Celtes le réveil de la nature, sur la place près du puits. 
  • Le premier jour de novembre symbolise chez les Celtes le début de l’année, mais aussi la fête de Samonios, la nuit de communication entre le monde des morts et celui des vivants. À l’occasion, ils distribuaient le pain des morts le premier dimanche… Une tradition encore perpétuée à Locronan.

6. LE BUREAU DES TOILES DE LA CITÉ DES TISSERANDS

C’est à la fin du 15ème siècle que la région de Locronan se spécialise dans la production et la commercialisation des toiles de chanvre qui sont vendues sur le marché de la toile à voile. La manufacture de la cité de tisserands équipe alors les plus grands navires d’Europe : ceux de la marine royale de France, la marine anglaise, les vaisseaux de guerre espagnols tels que l’Invincible Armada ou les caravelles de Christophe Colomb…

C’est sur la place de l’église qu’on retrouve les vestiges de cette riche époque du 17ème et 18ème siècle, dont le bureau des toiles de la cité des tisserands. C’est dans ce bâtiment, daté de 1669, que l’officier du roi vérifiait la qualité des toiles avant leur vente sur le marché et apposait la marque “Visité à Locronan”. Les toiles tissées dans la cité de caractère étaient ensuite acheminées vers Pouldavid (l’actuelle commune de Douarnenez) et le port d’exportation des toiles. 

SE RESTAURER

Ar Maen Hir

Dans les rues de Locronan, laissez-vous tenter par la cuisine traditionnelle aux couleurs marines du restaurant Ar Maen Hir. Thibaud Érard vous accueille à sa table le temps d’un repas à la découverte de : crème de potimarrons au lait de coco, tarte de thon Albacore, croustillant de volaille, pêche du jour, filet de canette à l’orange, entrecôte de boeuf au thym, tarte Tatin à la bretonne, rocher croustillant chocolat, fromage du moment…

7. L’HÔTEL DE LA COMPAGNIE DES INDES

Partez à la découverte de Locronan, une cité de tisserands pendant votre week-end. Sur la place de l’église, vous pourrez apercevoir l’hôtel de la Compagnie des Indes. Daté de 1689, ce bâtiment de grande allure a été créé au 17ème siècle par Colbert pour accueillir le commerce des Épices et des produits de luxe, plus connu sous le nom de la Compagnie des Indes. Les trois maisons que l’on peut apercevoir en bas de la place de l’église ne formaient en réalité qu’un seul et même ensemble. 

8. LE MUSÉE D’ART MUNICIPAL CHARLES DANIÉLOU

Place de la mairie, le musée d’art municipal Charles Daniélou se dévoile à vous le temps de votre week-end à Locronan. Créé en 1934, il a été rebaptisé en 2020 du nom de son créateur, Charles Daniélou, maire de Locronan et plusieurs fois ministre. 

En pénétrant dans l’édifice, vous serez accueilli par la sculpture d’Anne de Bretagne de Jean Fréour avant de voyager dans le temps à la découverte de l’histoire du Finistère. Vous y découvrirez une collection impressionnante de peintures bretonnes : Émile Simon, Désiré Lucas, Kamesuke Hiraga, Yvonne Jean Haffen.. Qui témoigne de l’intense vie artistique en Bretagne au début du 20ème siècle. Le musée fait aussi partie des étapes incontournables de la Route des Peintres en Cornouaille. 

9. LA MONTAGNE PLAS AR HORN

Culminant à 289 mètres de hauteur, la montagne Plas Ar Horn aussi connue sous le nom de la montagne de Locronan offre à son sommet un beau panorama sur l’ensemble de la baie de Douarnenez et à l’horizon, la presqu’île de Crozon. À son pied, laissez-vous tenter par les dunes de Saint-Anne-la-Palud qui s’étendent à perte de vue. 

SE RESTAURER

Crêperie Ty Coz 

Pour savourer une cuisine plus traditionnelle et gourmande, rendez-vous à la crêperie Ty Coz. Située dans une belle bâtisse du 17ème siècle, cette adresse incontournable de Locronan vous propose dans une ambiance rustique des crêpes et des galettes accompagnées de cidre bio et AOP. Vous pourrez y déguster : fromage de chèvre fermier, saumon fumé, saucisse de l’île molène, tomme du Névet, coquille Saint-Jacques, magret de canard fumé au bleu, pommes caramélisées, pralin, caramel beurre salé…

10. PLOGONNEC

Profitez de votre week-end à Locronan pour visiter le village de Plogonnec. Vous y découvrirez un riche patrimoine avec son église et ses nombreuses chapelles. 

Commencez votre visite de la ville par l’église Saint-Thurien. De style Renaissance, elle a été édifiée en majeure partie au 16ème siècle. À l’intérieur, les verrières classées vous raconteront le Jugement Dernier, la Transfiguration et la Passion. 

Côté chapelles, vous trouverez votre bonheur puisque Plogonnec compte pas moins de six de ces édifices religieux : la chapelle Saint-Théleau, la chapelle de Saint-Albin, la chapelle Saint-Denis, la chapelle de la Lorette, la chapelle Saint-Thégonnec et la chapelle Saint-Pierre qui présente chacune d’entre elles une particularité bien propre.

11. DOUARNENEZ

La petite cité de Douarnenez vous invite pendant votre week-end dans le Finistère à découvrir son histoire et son patrimoine. Ouverte sur la baie du même nom et en parfaite symbiose avec la mer, elle possède pas moins de trois ports : le port du Rosmeur, Port-Rhu et le port de Tréboul. 

Sur l’horizon, admirez les traits de l’île Tristan qui se dessinent et profitez de la grande marée ou d’une promenade en bateau pour accoster sur cette île et la découvrir à pied ou à vélo. Prenez du recul depuis le hameau des Plomarc’h et plongez dans la vie quotidienne d’antan au milieu de ses maisons et lavoirs. 

Côté nature, vous pourrez vous rendre sur la pointe de la Jument pour avoir un bel aperçu des falaises et des cirques qui constellent la côte du Finistère. Sinon, vous pourrez rejoindre l’allée couverte de Lesconil et découvrir ses fameux mégalithiques. 

Pour ne rien manquer de Douarnenez et des environs, on vous recommande de suivre le circuit de la Sardine Argentée qui vous permettra d’admirer le patrimoine de la ville ; le circuit des Moulins qui vous fera longer les ruisseaux où existaient autrefois de nombreux moulins ; ou suivre la voie verte de Douarnenez à Quimper pour profiter de la nature environnante.

Envie de passer un week-end en amoureux à Douarnenez ?
Découvrez nos idées de week-end à Douarnenez

12. QUIMPER

Au confluent du Steïr et de l’Odet, Kemper (“confluent”) est riche d’un beau patrimoine architectural et artistique qui lui vaut le label de Ville d’Art et d’Histoire. Dans le Vieux Quimper, laissez-vous charmer par les deux flèches trônant à près de 76 mètres de hauteur de la cathédrale Saint-Corentin avant de vous rendre au musée des Beaux-Arts, un des plus riches de France

Voyagez au fil des siècles et des pouvoirs dans le quartier de Locmaria qui doit son essor à l’installation et au développement de la faïencerie de Quimper ; le quartier épiscopal et le quartier des ducs de Bretagne qui rivalisaient autrefois pour le pouvoir.

Côté histoire, rendez-vous au musée de la faïencerie pour découvrir le savoir-faire de la ville et au musée départemental breton pour comprendre l’ethnographie régionale et les arts populaires. Côté jardins, Quimper regorge de beaux espaces verts à l’instar du jardin de la Retraite qui vous fera voyager aux confins du monde, le jardin de la Paix qui vous transportera au cœur de la Méditerranée et le jardin de Locmaria qui vous fera profiter des joies de l’Odet. 

Envie de passer un week-end en amoureux à Quimper ?
Découvrez nos idées de week-end à Quimper

QUELQUES IDÉES POUR SE LOGER ?

L’hôtel Le Prieuré vous invite le temps d’une nuit ou de vacances à séjourner dans l’une de ses chambres, suites et duplex confortables à la décoration chaleureuse. Situé dans une maison de caractère au charme d’antan, cet hôtel 2 étoiles vous propose également pendant votre week-end à Locronan de goûter aux saveurs de la Bretagne à son restaurant. 

Plongez dans une ambiance bucolique et cocooning dans l’hôtel Latitude Ouest. Chaque chambre propose des décorations uniques : Atlantique, orient et côté sud. Cet hôtel 3 étoiles vous propose également de profiter d’une parenthèse de détente pendant votre week-end dans son espace spa et relaxation ou dans son restaurant. 

Séjournez pendant votre week-end à Locronan dans le manoir de Moellien. Cet hôtel 3 étoiles vous propose de passer la nuit dans l’une de ses chambres et duplex au charme d’antan. Dans le jardin, vous pourrez admirer la renaissance bretonne sur cet hôtel de charme et profitez d’une cuisine fine à tendance marine dans son restaurant. 

line

Découvrez les week-ends sur mesure à Locronan

DÉCOUVREZ TOUS NOS WEEK-ENDS EN BRETAGNE
line
Partagez cet article