Échappez-vous le temps d’un week-end dans la mer intérieure de la Bretagne : le golfe du Morbihan. Classé parmi les Plus Belles Baies du Monde, il renferme une quarantaine d’îles dignes des Caraïbes, mais aussi un beau patrimoine architectural. Suivez nos 13 idées pour ne rien manquer de ce territoire sauvage : flânerie au milieu des géants de pierre de Carnac ; découverte de la ville des ducs de Bretagne, Vannes ; conte de fées à Rochefort-en-Terre ; escapade sur l’île de Groix, panorama depuis la presqu’île de Rhuys ; parenthèse d’histoire à Lorient

1. LE GOLFE DU MORBIHAN

Particulièrement apprécié pour ses îles, le golfe du Morbihan prend forme dans le département du même nom. Profitez d’un week-end en Bretagne pour partir à l’abordage des multiples terres sauvages qui trônent au milieu de ses eaux, mais aussi à la découverte des secrets des mégalithes et des maisons à pans de bois, 

Véritable petite mer intérieure de 5 kilomètres de large et 21 kilomètres de long, le golfe du Morbihan est aujourd’hui classé Parc Naturel Régional et appartient au club très sélect des Plus Belles Baies du Monde. Elle renferme en son sein une quarantaine d’îles dont les fameuses Houat et Hoëdic, Groix, Arz, Belle-Île-en-Mer, l’île aux Moines…

S’ouvrant sur l’océan entre Port-Navalo et Locmariaquer, elle est fermée par la presqu’île de Rhuys et est devenue le paradis pour environ 150 000 oiseaux : échasses, harles huppés, aigrettes garzettes, mouettes, goélands… La baie est aussi particulièrement appréciée pour ses fruits de mer et notamment ses huîtres puisque le golfe produit 10% de la production française d’huîtres chaque année.

2. CARNAC

Étape incontournable du golfe du Morbihan, la ville de Carnac est mondialement connue pour ses alignements de mégalithes. Se dressant sur environ un kilomètre de long, ces 3000 géants de pierre vous plongent en plein cœur du Néolithique. Vous trouverez à Carnac plusieurs alignements de menhirs (Ménec, Kermario Manio, Kerlescan, petit Ménec) qui ont été érigés 5000 à 3000 ans avant J.-C., soit bien avant les Gaulois. 

Aujourd’hui classés aux Monuments Historiques, leurs origines restent encore inconnues, mais plusieurs théories évoquent une fonction astronomique, funéraire ou sacrée. Pour en savoir plus sur ces pierres levées, rendez-vous au musée de la Préhistoire qui vous plongera en plein cœur de la vie de nos aïeux et dans les légendes et mythes d’autrefois. 

Poursuivez votre visite de Carnac en vous rendant dans le bourg. Proche de l’église Saint-Cornély du 17ème siècle, laissez-vous guider par vos pas au milieu des bâtisses du 17ème siècle. Tout autour de la ville, se déploient d’une part, les marais salants de Carnac qui sont devenus un lieu de prédilection pour les oiseaux après le développement des salines du sud ; et d’autre part, Carnac-Plage. 

Offrant cinq plages de sable blanc, à l’orée de pinèdes, Carnac-Plage se situe sur l’une des côtes les plus ensoleillées de Bretagne. On vous recommande de faire une pause sur la Grande Plage et d’embarquer avec le Yacht-Club pour une après-midi au large.  

Envie de passer un week-end en amoureux à Carnac ?
Découvrez nos idées de week-end à Carnac

3. LA PRESQU’ÎLE DE QUIBERON

Équilibre parfait entre côte sauvage et plages de sable fin, la presqu’île de Quiberon est la prochaine idée de votre week-end dans le Morbihan. Prenant forme sur 8 kilomètres, de la pointe du Percho au château Turpault, elle offre une palette de paysages variés notamment sur les esquisses de Belle-Île-en-Mer, Houat et Hoëdic au large. 

Côté mer, flânez le long du sentier côtier pour découvrir les multiples plages et criques qui constellent ce haut lieu du tourisme breton. À l’arrière des landes de bruyère, les sites mégalithiques et les jolis hameaux pittoresques prennent le relais pour vous dépayser. 

Peu importe votre choix, vous pourrez découvrir la presqu’île de Quiberon selon vos envies et votre niveau : pêche en mer, voile, char à voile, kayak de mer, kitesurf, randonnée, VTT… Et côté gourmandises, vous trouverez sûrement votre avec : fruits de mer, poissons, crêpes, niniches, salidou, biscuits quiberonnais…

4 – LORIENT

Fondée au 17ème siècle, Lorient est aujourd’hui surnommée la ville aux 5 ports et tient son nom du vaisseau Soleil d’Orient, surnommé l’Orient qui naît après l’installation de la compagnie des Indes orientales en 1664. 

Tournée vers l’océan, la ville construit entre autres un port militaire, un port de commerce à Kergroise et un port de pêche à Keroman. Assistez chaque matin au ballet qui se joue entre les bateaux, les Hommes et les machines sur les quais et dans la criée. Vous pourrez retrouver toutes ces victuailles pêchées au large, dans votre assiette ou aux halles de Merville : fruits de mer, poissons… 

Touchée elle aussi par la Seconde Guerre mondiale, Lorient conserve de ce passé une base sous-marine qui abrite aujourd’hui un musée consacré aux submersibles et le sous-marin Flore, devenu visitable. Dans le centre-ville, ne manquez pas l’abri anti-bombes ouvert au public qui permet à chacun de se rappeler de cette époque. 

En flânant au fil des ruelles du centre de Lorient, vous pourrez découvrir l’Art Déco des années 1930 se mêler harmonieusement avec les constructions d’après-guerre, plus modernes. 

Prenez le large pendant votre week-end, à la cité de la Voile Eric Tabarly. Pénétrez dans cette nef de verre et de métal pour embarquer dans l’univers du nautique avec des ateliers ludiques et interactifs. Tandis que le festival interceltique vous fera voyager aux confins des nations celtes. 

Côté détente, vous trouverez votre bonheur pendant votre week-end sur Larmor-Plage qui prend des allures de Riviera bretonne. Longez les villas du front de mer pour découvrir le Fort-Bloqué et son fort du 18ème siècle, les plages de Guidel et au large, les esquisses de l’île de Groix. 

Lorient

5. ROCHEFORT-EN-TERRE

Classée parmi les plus belles Cités de Caractère et les Plus Beaux Villages de France, Rochefort-en-Terre se dresse au milieu des landes et des bois sur un éperon rocheux. Traversez ses remparts et laissez-vous charmer par ses ruelles fleuries. Partout, géraniums et lierres soulignent les pierres des bâtisses du centre historique. Sur la place du Puits et dans la rue Saint-Michel, levez les yeux pour admirer les maisons à encorbellement. 

Au fil de vos pas, laissez-vous guider par le château de Rochefort-en-Terre qui trône au centre de la cité. Construit au 12ème siècle, il subit de nombreuses destructions et fut réhabilité en manoir au début du 20ème siècle par le peintre américain Alfred Klots. Aujourd’hui, c’est le rendez-vous incontournable des artistes. 

Aux alentours, laissez-vous tenter par une parenthèse de nature sur les berges de l’étang du moulin Neuf. Constituant le point de départ d’une randonnée qui fait le tour de Rochefort-en-Terre, cette promenade vous permettra pendant deux heures environ d’échapper à la foule. Suivez le balisage jaune sur 6 kilomètres.

6. VANNES

Capitale du Morbihan, Vannes se caractérise par son port de plaisance, sa place fortifiée et ses maisons du 15ème siècle qui lui valent bien son classement en tant que Ville d’Art et d’Histoire. Connue autrefois sous le nom de Darioritum en Gallo-Romain, elle prend son nom actuel (en breton Gwened, la “blanche) avec l’arrivée des Celtes. 

Nichée au fond du golfe du Morbihan, à l’abri de ses remparts, elle révèle son histoire à travers ses ruelles médiévales et son port. Flânez le long des quais avant de faire une halte sur la place Gambetta et de faire une pause en terrasse. Traversez la porte Saint-Vincent et laissez-vous charmer par les immeubles du 17ème siècle qui bordent la rue principale. 

Place des Lices, laissez-vous gagner le 13 et le 14 juillet par les fêtes historiques qui vous plongent dans une atmosphère médiévale. Poursuivez par la cathédrale et la Cohue de Vannes avant de vous promener le long de la rue Saint-Gwénaël qui présente un florilège de croisillons et d’encorbellements. 

Au-delà de la Porte-Prison, le quartier Saint-Patern vous présente un bel aperçu de l’ambiance qui règne à Vannes. Accédez à la promenade de la Garenne et longez les remparts élevés au 13ème siècle. En chemin, tours et portes se succèdent pour vous offrir différents points de vue sur les jardins à la française en contrebas et les lavoirs de la Marle. 

Traversez les fortifications de Vannes et suivez la promenade de la Rabine pour découvrir une nouvelle facette de la ville. Le long des rives, vous accéderez à l’aquarium océanographique et au jardin des Papillons. 

Envie de passer un week-end en amoureux à Vannes ?
Découvrez nos idées de week-end à Vannes

Vannes

7. L’ÎLE DE GROIX

“Qui voit Groix, voit sa joie”. Voilà comment l’île de Groix située dans le golfe du Morbihan se définit. S’étendant sur 8 kilomètres de long et 3 kilomètres de large, Groisillon prend forme à 4 miles de Lorient. 

Arborant deux visages, on peut admirer à l’ouest, une face plus sauvage et escarpée tandis que l’est est constellé de plages et de bosquets. Faites le tour de l’île à pied et quelques arrêts sur ses différents bancs de sable pour y admirer une soixantaine de variétés de minéraux, dont la très particulière glaucophane bleue. Vous trouverez même en chemin, différents mégalithes qui témoignent d’une très ancienne occupation même si l’île de Groix doit réellement son essor à l’arrivée des marins de la compagnie des Indes et des pêcheurs de thon. 

Premier port thonier de France au 20ème siècle, Groix dévoile encore ce riche héritage à travers ses quais et au sommet du clocher de l’église où un poisson de fer sert de girouette. Pour ne rien manquer de ce glorieux passé, on vous donne rendez-vous à l’écomusée. Situé dans une ancienne conserverie, il vous présentera pendant votre week-end, le rôle de la pêche, des activités traditionnelles de l’île, de l’habitat à la vie quotidienne, et des milieux naturels à la géologie. 

Ne manquez pas la plage des Grands-Sables, la seule plage convexe d’Europe avant de vous rendre sur la pointe des Chats ou de découvrir les reflets rouges de la plage des Sables-Rouges. Pour plus de calme, Poulziorec se définit comme un vrai lagon de calme. 

Île de Groix

8. HOUAT ET HOËDIC

Passez quelques heures comme Robinson sur les îles de Houat et Hoëdic. Véritable petit bout de paradis, Houat et sa petite soeur Hoëdic prennent vie au large de la presqu’île de Quiberon dans le golfe du Morbihan. 

Longue de 5 kilomètres, Houat tient son animation de son port où bateaux et voiliers viennent se réfugier le temps de quelques heures. Sur les quais, bars et restaurants vous dévoilent les victuailles des pêcheurs sous toutes leurs couleurs et leurs saveurs. Dans le bourg, maisons blanchies à la chaux et aux volets bleus viennent border les ruelles. Tout autour, plages et criques sont des lieux de prédilection pour profiter du soleil de Bretagne sans être dérangé par le vent. On vous recommande de vous rendre à la plage de Treac’h er Goured qui entoure la pointe de Tal er Hah avec son sable fin. 

Sur l’île d’Hoëdic, laissez-vous tenter par une parenthèse d’histoire au milieu des vestiges du fort de l’île. Occupée au 17ème et 18ème siècle par les Anglais, ce n’est qu’en 1822 que l’île devient une théocratie régie par le recteur.

La côte nord d'Houat

9. L’ÎLE AUX MOINES ET L’ÎLE D’ARZ

Parmi les 42 îles qui trônent dans le golfe du Morbihan, on retrouve l’île aux Moines, la plus grande et l’île d’Arz, sa voisine. 

Depuis Port-Blanc, à 15 kilomètres de Vannes, l’île aux Moines doit son nom aux moines de l’abbaye de Redon à qui le roi de Bretagne l’offrit au 9ème siècle. S’étendant sur plus de 6 kilomètres de la pointe du Trech au nord jusqu’à la pointe du Nioul au sud, elle dévoile une nature boisée : camélias, mimosas, palmiers, orangers… À pied ou à vélo, partez à la découverte de cette langue de terre et parcourez le Bois d’Amour, les collines couvertes de bruyères, la grande plage, les petites grèves et les mégalithiques qui jonchent l’île des Moines. 

Sur l’île d’Arz aussi surnommée l’île des Capitaines, découvrez un visage plus sauvage. Après une vingtaine de minutes de traversée depuis la pointe de Conleau, cette terre boisée révèle peu de relief et une palette de paysages variés. Arpentez le sentier côtier et faites le tour complet de l’île pour profiter de beaux points de vue sur le golfe du Morbihan. À la pointe du Berno, ne manquez pas le moulin à marée construit au 16ème siècle qui est encore en état de marche aujourd’hui. Dans le bourg du village, le musée Marins et Capitaines vous invite à voyager dans le temps à l’époque où presque tous les hommes de l’île prenaient la mer et étaient engagés dans la marine marchande ou dans la marine royale.

La Grande Plage

10. BELLE-ÎLE-EN-MER

Destination de vacances à part entière en Bretagne, Belle-Île-en-Mer offre une riche mosaïque de paysages à 14 kilomètres de la pointe de Quiberon. À votre arrivée, flânez dans le port et la vieille ville de Palais pour découvrir l’ambiance qui règne sur l’île. Traversez la porte du Donjon et rejoignez le chemin de ronde pour avoir une belle vue sur la citadelle Vauban. 

Louez un vélo ou une voiture et mettez le cap vers le nord-ouest en direction de Sauzon. Vous y découvrirez une étape incontournable de l’île : le petit port pittoresque. On vous recommande de vous y rendre le soir pour profiter des dernières lueurs du soleil depuis la terrasse d’un café ou d’un restaurant. 

Sur la pointe des Poulains, un visage plus sauvage de l’île se dévoile à vous et avec, la maison de l’actrice Sarah Bernhardt. Le long de la côte, falaises déchiquetées et plages de sable blanc se succèdent pour vous offrir de beaux points de vue depuis le grand phare, les rochers de la grotte de l’Apothicairerie, Port-Coton ou Port-Goulphar, la plage de Bordadoué, la plage des grands Sables…

Belle-île-en-Mer

11. LA ROCHE-BERNARD

La petite cité de caractère de la Roche-Bernard est la prochaine idée de votre week-end dans le golfe du Morbihan. Accrochés sur la rive de la Vilaine, elle dévoile en son centre des demeures anciennes et des hôtels particuliers qui viennent relier les flancs de rocher au vieux port. 

Trônant sur un promontoire rocheux, on doit cette charmante ville au Viking Bern-Harn qui établit son donjon vers l’an mil. Par la suite, l’activité portuaire se développe autour du commerce du sel dont vous pourrez retrouver les traces pendant votre week-end, dans la Capitainerie. 

Depuis la construction du barrage d’Arzal, le port s’est reconverti pour accueillir les bateaux de plaisance faisant de la Roche-Bernard une destination très prisée. Poursuivez votre visite dans le centre historique. Cheminez au milieu des anciennes venelles et des maisons du 16ème et du 17ème siècle. Faites quelques haltes sur les différents belvédères. Longez le passage de la Quenelle pour rejoindre la belle place du Bouffay où trône la maison du Canon. 

Férus d’histoire ? On vous donne rendez-vous au musée de la Vilaine maritime. Situé dans le château des Basses-Fosses, ce musée présente sur cinq niveaux pêche, construction navale et cabotage qui ont animé la Roche-Bernard depuis plusieurs siècles. 

Prenez un peu de recul depuis la passerelle piétonne qui double le pont du Morbihan. Vous dominerez alors la Vilaine à 40 mètres d’altitude et profiterez d’un point de vue unique sur la région avant de descendre la rivière vers le barrage d’Arzal.

12. LA PRESQU’ÎLE DE RHUYS

Fermant le golfe du Morbihan, la presqu’île de Rhuys était déjà à l’époque appréciée par les ducs de Bretagne qui s’installèrent dans le fameux château de Suscinio. Constellée de marais, de côtes rocheuses, de ports intimistes et de douces plages, elle s’étend sur plus de 10 kilomètres de long et en moyenne 2 kilomètres de large dévoilant au sud, une succession de landes de sable et à l’est, des parcs ostréicoles dans la rivière de Pénerf.

Commencez votre découverte de ce petit bout de terre par le château de Suscinio. Entouré de marais et de bois à ‘’vue de mer” sur l’anse de Landrezac, le château était au 13ème siècle un prieuré autour duquel s’est développé un domaine agricole. C’est sous l’impulsion des ducs de Bretagne qu’on voit émerger un premier manoir qui devint par la suite cette vaste résidence princière visible aujourd’hui. Pénétrez entre ses murs pour découvrir le grand logis, le chemin de ronde, le logis du 15ème siècle, le pavement médiéval…

À Port-Navalo, laissez-vous séduire par les impressionnants panoramas qui donnent sur les îles du Golfe. Avant de faire une parenthèse d’histoire au moulin à marée de Pen-Castel, l’un des plus beaux de Bretagne ; le port du Logeo qui montre apaisantes vertus ; la butte de César, un tumulus où Jules César aurait suivi la bataille navale l’opposant aux Vénètes ; l’abbatiale de Saint-Gildas, qui abrite un précieux trésor ; ou encore le château de Kerlevenan et son parc.

13. PORT-LOUIS

Se dévoilant à marée basse, le Fort National dévoile derrière ses murs de granit de multiples secrets que vous pourrez découvrir le temps d’une visite guidée de 30 à 40 minutes. Propriété privée, ses hôtes vous accueillent lorsque le drapeau français est hissé à son sommet.

QUELQUES IDÉES POUR SE LOGER ?

Profitez de votre week-end dans le golfe du Morbihan pour loger à Carnac Lodge Hôtel & Spa. Cet hébergement de charme vous propose de vous détendre dans un cadre agréable, calme et reposant et de passer la nuit dans l’une de ses chambres chics et confortables. Vous aurez également la possibilité de profiter d’un petit-déjeuner aux accents exotiques, de l’espace Garden Lounge et du spa jacuzzi de l’établissement. 

La Bisquine vous invite, pendant votre week-end dans le golfe du Morbihan, à séjourner dans l’une de ses chambres d’hôtes spacieuses. Située dans une longère traditionnelle bretonne rénovée, cette maison d’hôtes saura vous ravir avec son calme et son confort. Vous pourrez même profiter d’un petit-déjeuner et du sauna infrarouge. 

Pénétrez dans une ambiance cosy et cocooning dans les P’tit Apparts 56. Idéalement situé à Lorient, cet hébergement vous invite à passer votre week-end dans une ambiance intime et confortable dans l’un de ses appartements.

line

Découvrez les week-ends sur mesure dans le golfe du Morbihan

DÉCOUVREZ TOUS NOS WEEK-ENDS EN BRETAGNE
line
Partagez cet article