INFORMATIONS PRATIQUES

Voiture nécessaire
À 1h06 de Paris
À partir de 116€/pers.
Parfait pour un couple

Ce week-end, direction la Picardie pour un week-end bucolique ! Découvrez la cathédrale Saint-Pierre de Beauvais, la plus haute d’Europe, baladez vous dans le jardin magnifiquement fleuri du peintre Van Beek et visitez  le charmant village aux mille rosiers.

Sommaire 

   Jour 1 : 

1. La cathédrale Saint-Pierre de Beauvais, trésor architectural
2. Balade poétique au jardin du peintre Andre Van Beek
3. Visite de la maladrerie Saint-Lazare

   Jour 2 :

4. Gerberoy, village aux mille rosiers

line

1. LA CATHÉDRALE SAINT-PIERRE DE BEAUVAIS, TRÉSOR ARCHITECTURAL

Avec ses 47 mètres de hauteur, un transept d’une longueur de 60 mètres et un chœur gothique de 48 mètres, les dimensions exceptionnelles de la cathédrale de Beauvais n’ont pas fini de fasciner. Véritable prouesse architecturale, elle semble défier la loi de la gravité :  elle est la cathédrale la plus haute d’Europe et son chœur gothique est, lui, le plus haut… du monde !

Projet qui se voulait ambitieux, sa construction a débuté en 1225 avec la volonté d’édifier la plus grande cathédrale du royaume. Au fil des années, ses dimensions extraordinaires l’ont fragilisé et elle a dû subir de nombreuses réparations avant même que sa construction ne soit entièrement achevée. Ses voûtes et sa flèche, écroulées en 1573, en ont fait les frais. Aujourd’hui encore, sa hauteur fait de l’édifice un élément sensible aux vents et aux tempêtes. La cathédrale Saint-Pierre c’est aussi deux exceptionnelles horloges : une à carillon et une astronomique. L’horloge astronomique, composée de plus de 90 000 pièces et haute de 12 mètres impressionne encore aujourd’hui tant par sa mécanique que par la diversité des informations qu’elle permet de savoir : heures, saisons mais aussi marées et éclipses !

Pendant les fêtes de fin d’année ainsi que pendant l’été, la cathédrale offre un spectacle de son et lumière racontant son histoire exceptionnelle, celle de la cathédrale inachevée.

Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais

SE RESTAURER

  • Autrement à Beauvais
    • Cuisine alliant tradition et modernité
    • Ambiance feutrée intimiste
    • Entre 15€ et 60€
  • La Table de Céline à Beauvais
    • Cuisine traditionnelle raffinée
    • Cadre vintage atypique
    • Entre 9€ et 27€

2. BALADE POÉTIQUE AU JARDIN DU PEINTRE ANDRE VAN BEEK

André Van Beek est un artiste peintre né en 1947 en Picardie. Autodidacte, il a appris la peinture seul en s’inspirant des paysages qui l’entourent durant son enfance. Ses œuvres, de style post-impressionniste, dépeignent des scènes naturelles où la lumière et les couleurs juxtaposées expriment les émotions fortes ressenties par l’artiste lorsqu’il contemple les panoramas de la région. Aujourd’hui, ses peintures se vendent aux quatre coins du monde, il est particulièrement célèbre aux Etats-Unis et au Japon.

Dans ce jardin d’un peu plus d’un hectare sont mis en scène des massifs d’hortensias, de dahlias ainsi que des chutes d’eau, cascades et plans d’eaux ponctués de nénuphars. Ce jardin est comme la galerie de l’artiste, tout au long de votre balade vous y découvrirez des tableaux pittoresques grandeur nature avant de découvrir son atelier. De ses brouillons à ses peintures les plus célèbres, vous découvrirez l’univers du peintre entre toiles et massifs fleuris. Un endroit empreint de calme et de volupté dans une ambiance romantique.

Jardin Andre Van Beek

3. VISITE DE LA MALADRERIE SAINT-LAZARE

Site remarquable du 12e siècle, la maladrerie Saint-Lazare est l’une des mieux conservées d’Europe. Cet édifice religieux composé d’une chapelle et d’une grange a été construit dans le but d’accueillir les personnes atteintes de la lèpre, maladie touchant la peau, les muqueuses et les nerfs. Les nouveaux arrivants devaient immédiatement abandonner tous leurs biens, ils avaient alors très peu de chance d’en ressortir. L’établissement, vivant exclusivement grâce aux dons, a été implanté non loin de la capitale afin de favoriser les dons des voyageurs de passage.

Lorsque la lèpre disparut, à la fin du 16e siècle, elle fut vite remplacée par la peste. La maladrerie s’agrandit alors afin de pouvoir isoler les pestiférés des autres habitants. En effet, il n’y avait pas seulement des malades à Saint-Lazare car religieuses et religieux s’occupaient de gérer la vie du site. Lorsque les grandes maladies disparurent enfin, le lieu fut transformé en exploitation agricole, jusqu’à être racheté par la communauté d’agglomération du Beauvais en 2009 qui en fait un lieu culturel et touristique.

Le site, unique en son genre, vous invite à vous replonger dans l’histoire de la ville mais aussi à assister à des spectacles et expositions. Ironiquement, la maladrerie est aujourd’hui un lieu où l’on aime se rassembler et partager des bons moments.

Maladrerie Saint-Lazare à Beauvais

SE RESTAURER

  • Le Chaudron Baveur à Beauvais
    • Saveurs locales et produits frais
    • Cadre coloré et chaleureux
    • Entre 5€ et 38€
  • Le Senso à Beauvais
    • Cuisine franche et généreuse
    • Cadre sobre et moderne
    • Entre 18€ et 42€
line

SE RESTAURER

  • Le jardin des Ifs à Gerberoy
    • Cuisine bistronomique de campagne
    • Terrasse, cour et jardin fleuris
    • Entre 28€ et 35€
  • Les Remparts à Gerberoy
    • Cuisine régionale généreuse
    • Cadre champêtre
    • Entre 12€ et 26€

4. GERBEROY, VILLAGE AUX MILLE ROSIERS

Village médiéval situé à 30 minutes de Beauvais, Gerberoy est un passage obligé lors d’un séjour en Picardie. Perchée sur une colline, au cœur d’une campagne verdoyante, la commune, aujourd’hui paisible, a pourtant été le théâtre de nombreux conflits durant le Moyen-Âge, notamment entre Guillaume le Conquérant et son fils ! Le village a été victime de la Guerre de 100 ans pendant laquelle il fut détruit et pillé à de nombreuses reprises. Il faut dire que son emplacement stratégique était envié, c’est pourquoi le village a rapidement été fortifié afin de se protéger.

Le village, ses ruelles pavées, ses maisons colorées et ses façades fleuries de rosiers et glycines n’a pas toujours arboré ces jolies couleurs. C’est le peintre Henri Le Sidaner qui a apporté la gaieté dans le village en imposant aux habitants de planter grimpants le long des maisons. Aujourd’hui, ces jolies fleurs attirent et lui ont donné son surnom de “village aux mille rosiers”. Chaque année, au mois de juin, a lieu la traditionnelle fête des roses, si chère aux 100 habitants (et aux milliers de visiteurs) de la commune.

Village de Gerberoy
line

  • Au bois dormant à Tillé
    • Hébergement du week-end
    • Chambre d’hôtes familiale
    • Demeure du 19e siècle entièrement rénovée
    • Chambre à la décoration boisée
    • Environnement calme et naturel
    • À partir de 89€
  • Château d’Auteuil à Berneuil-en-Bray
    • Château de style Louis XIII
    • Chambres à la décoration d’époque
    • Cadre pittoresque chargé d’histoire
    • Jacuzzi
    • À partir de 119€
  • Les Granges d’Haillancourt à Saint-Crépin-Ibouvillers
    • Hôtel de charme
    • Au cœur du Vexin Français
    • Chambres alliant confort et authenticité
    • Piscine chauffée et jacuzzi privatif
    • À partir de 115€
line

Vous avez aimé ce week-end ?

RÉSERVEZ-LE !

C'est parti !
Partagez cet article